La boutique du mois – Colombian English

La boutique du mois – Colombian English

La boutique à l’honneur ce mois-ci fusionne les cultures. Alimentée par les réseaux sociaux, découvrez Colombian English et ses designs à l’humour bien ciblé.

Bonjour !

Peux-tu nous dire comment t’est venue l’idée de la boutique Colombian English ?

#ColombianEnglish est née d’un hashtag sur Twitter, avec des gens qui partagent le parler colombien en anglais, au lieu de l’espagnol. On y trouve des expressions très colombiennes traduites en anglais comme « put it eye » pour « fais attention » ou « This Monday is bridge » pour faire le pont.

C’est donc de là que vient ton inspiration pour les designs en anglais colombien. C’est du génie ! Peux-tu nous parler de ton processus de création ?

Tout a commencé par les réunions de famille où nous partagions café, tasse de thé ou chocolat chaud tous les samedis chez ma grand-mère. Alors j’ai commencé à écrire chaque phrase, citation ou mot que je trouvais drôle. Lorsque j’ai eu une liste de 100 mots et expressions, j’ai ouvert un compte Facebook, Instagram et Twitter. À l’heure actuelle, j’ai plus de 500 messages différents. Les followers envoient aussi des citations. Nous les utilisons également et les meilleures se retrouvent sur nos t-shirts.

Quel est le rôle des réseaux sociaux dans ton travail ? Comment as-tu constitué ta clientèle et ta communauté ? Quels sont les dessins les plus populaires ?

Les réseaux sociaux sont à l’origine de tout, c’est donc très important. En fait, je pense que Colombian English est bien plus qu’une boutique, c’est une communauté. Nous avons commencé à utiliser les réseaux sociaux il y a plus de cinq ans, et nous avons commencé à vendre des t-shirts en Colombie il y a deux ans. Maintenant, nous vendons même dans le monde entier grâce à Spreadshirt. Nous avons quelques grands classiques comme « Leave me healthy, parce » qui signifie « Laisse-moi tranquille, mec ». Lorsque quelque chose se passe dans l’actualité, de nouveaux messages deviennent populaires.

T’es-tu lancé dans la vente de produits parce que tes fans te l’ont demandé ?

Un ami m’a suggéré de vendre des produits, alors j’ai commencé par des mugs (plus faciles à produire) puis des t-shirts. Maintenant, le ciel est notre seule limite 😊.

Ton ami est un chic type ! Quel impact tu aimerais que tes créations aient sur le monde et sur les personnes qui les portent ?

Nous sommes essentiellement une communauté de « mèmes ». Nous nous moquons de nous-mêmes en tant que Latinos ou Colombiens, donc nous voulons que les gens s’amusent, sourient, rient et soient fiers de la culture latino.

La fusion des cultures dans tes créations est vibrante et parfois un peu folle. Quelle est ta création préférée ?

Ma préférée est « Always chimbita, Never inchimbita ». Ça veut dire « Toujours cool, jamais pas cool ». Ou quand on dit bonjour à Bogota, la capitale de la Colombie, on dit « Hola, ¿qué más ? ». Si on traduit littéralement la phrase, ça donnerait « Bonjour, quoi d’autre ? » J’ai aussi ce t-shirt. Et je crée six nouveaux designs tous les deux mois.

Comment as-tu découvert Spreadshop et pourquoi nous as-tu choisi pour vendre tes produits ?

Je vous ai trouvé sur Google, et c’était la meilleure option. J’aime le fait que Spreadshop expédie dans le monde entier. Il y a beaucoup de produits et pas seulement des t-shirts, mais aussi des mugs, sweat-shirts à capuche, etc. Et, bien sûr, la plateforme est super facile à utiliser.

Eh bien, cela fait plaisir à entendre !

Comment fais-tu la promo de ton Spreadshop ? Utilises-tu certaines stratégies marketing ?

Pour l’instant, nous n’utilisons que nos réseaux sociaux. Ce mois-ci, nous prévoyons de créer des annonces.

Tu aurais des conseils à donner à quelqu’un qui aimerait se lancer dans l’aventure Spreadshop ?

Lance-toi simplement ! C’est facile d’importer ses créations et de vendre.

Merci Colombian English. Nous sommes heureux de te compter dans la communauté Spreadshop !

Retrouvez Colombian English sur Facebook, Instagram, Twitter et bien sûr, dans son Spreadshop !