L’interview dans la tendance – Kollektiv Turmstrasse

L’interview dans la tendance – Kollektiv Turmstrasse

Composé de Nico et Christian, Kollektiv Turmstrasse a été fondé en 1999 dans une coloc à Wismar en Allemagne. Rapidement, les deux hommes ont fait partie des producteurs/DJ les plus célèbres de la techno minimaliste. Les années ont passé et d’un point de vue musical et conceptuel, Kollektiv Turmstrasse a évolué. Leur nouvel album UNITY OF OPPOSITES est une réponse à la numérisation, à la mondialisation et à la pandémie : au lieu d’un stream habituel, le duo a célébré la sortie de l’album avec ses fans dans un espace virtuel. Nous avons interrogé Nico sur l’album, le merchandising de leurs produits et sur le nouveau logo du duo.

UNITY OF OPPOSITES, plus qu’un album

Bonjour Nico ! Nous sommes vraiment heureux·ses de pouvoir vous poser nos questions. Et oui, chez Spreadshop il y a aussi des fans de votre musique. D’ailleurs, comment faites-vous pour les toucher ?

Bonjour à vous et à tous les lecteurs ! Nous sommes très heureux que vous vous intéressiez à ce que nous faisons ! Pour répondre à votre question : j’espère bien sûr que nous inspirons les fans principalement par la musique. 😊 Sinon, les réseaux sociaux sont bien sûr le moyen de toucher directement nos fans.

Nous avons eu la chance d’avoir une grande fanbase qui nous soutient depuis des années, et c’est tout simplement génial. Mais cela fait longtemps que nous n’avons pas vraiment osé nous mettre en avant. Ce n’est pas du tout dans nos cordes, mais on réalise maintenant à quel point il est agréable d’avoir un échange direct avec les fans. Avec le nouvel album concept, nous espérons rendre les réseaux sociaux encore plus interactifs, surtout en ces temps difficiles.

Votre dernier album « Rebellion of the Dreamers » est sorti il y a onze ans, après quoi vous êtes surtout réapparus avec le EP « Sorry I Am Late » et de nombreux remix. Le nouvel album « Unity Of Opposites » est bien plus qu’un album. Dites-nous ce qu’il réserve aux auditeurs et auditrices.

Pendant longtemps, nous avons eu le sentiment qu’un album ne suffirait pas. L’envie de sortir un nouvel album était présente depuis longtemps. On a fait des maquettes mais il n’y a jamais eu le déclic ou le bon moment. Cela peut paraître stupide, mais pour nous, un album est vraiment quelque chose de spécial. C’est peut-être pour ça que ça a pris dix ans.

Nous avions déjà quelques idées pour le rendre plus virtuel, et nous avions aussi déjà parlé de certains concepts à mon bon ami Alex de l’agence Demodern.

Puis, à l’hiver 2019, il m’a dit qu’ils travaillaient à la création d’une scène virtuelle et m’a demandé si ça nous intéressait.

UNITY OF OPPOSITES est le résultat de nombreuses heures de travail, de beaucoup d’amour pour notre projet et l’idée d’une UNITÉ. Il serait un peu exagéré de raconter comment cela va se passer et ce qui va se passer. Tout ce que je peux vous dire c’est que nous n’en sommes qu’au début. Tant sur le plan musical que sur celui de la scène.

UNITY OF OPPOSITES est un album conceptuel. La scène, le spectacle, la musique sont un tout qui font partie de l’album. Je tiens à souligner que tout est lié et c’est pourquoi il n’y a pas de date de sortie pour l’album même. Mais l’une des idées de base était bien sûr de réunir les gens de l’ère COVID et de pouvoir jouer en direct.

UNITY OF OPPOSITES est un peu comme un club numérique : les fans peuvent acheter un ticket pour une fête en ligne et ensuite danser avec leur propre personnage. Comment cela fonctionne-t-il et comment s’est passé votre premier concert numérique ?

Ce n’est pas forcément un club, il manque un toit ! 😉 C’était aussi important pour nous : on est dehors, pas dedans. Et comment cela fonctionne, je ne peux vous l’expliquer qu’en amateur, car il y a beaucoup de technologie et de savoir-faire derrière tout ça. Il y a un excellent article en allemand sur l’intégration de la technologie utilisée par Demodern dans le magazine en ligne PAGE.

Notre premier show a vraiment été incroyable ! Je ne peux pas vous dire à quel point c’était génial de jouer à nouveau devant un vrai public. C’était très excitant et je suis incroyablement fier de l’équipe et que tout se soit si bien passé. Les réactions des fans ont été extraordinaires ! Je pense que personne ne s’attendait vraiment à ce que ce soit si fun, la plupart des gens voulaient probablement juste écouter de la musique.

J’attends avec impatience les prochaines performances, car chaque spectacle apportera également des nouveautés. Comme toujours, ça reste palpitant avec Kollektiv Turmstrasse.

Revendeur numérique de produits dérivés

Content·e·s que votre show se soit si bien passé ! Nous avons entendu dire qu’il y avait également « sur place » un vendeur de merchandising. Qu’avait-il à proposer ?

Le catalogue de notre Spreadshop bien sûr😉 Notre merchandiser n’a que le meilleur à offrir, c’est sûr.

Pourquoi des produits dérivés ? C’était votre idée ou celle des fans ?

Je suis moi-même un grand fan de produits dérivés, nous avons eu du mal à nous lancer, mais nous voulions vraiment nous y mettre. Nous n’en sommes qu’au début et nous travaillons sur de nombreux nouveaux designs qui peuvent être facilement intégrés à notre boutique.

Comment avez-vous découvert Spreadshop et qu’est-ce qui vous plaît dans notre système de boutique ?

La réponse est ultra-facile. Spreadshop nous offre un moyen simplissime de gérer les produits, de la création de notre offre à la création de notre propre boutique, c’est un jeu d’enfant. Nous n’avons à nous soucier de rien, vous vous occupez de l’expédition, des réclamations et de l’assistance. Il n’y a rien de mieux que ça !

Il convient également de préciser qu’on peut fixer ses propres prix. Par exemple, nous avons décidé de proposer des prix plus bas à nos fans. Cela nous rend heureux et nos fans adorent.

Nous aimons beaucoup votre boutique ! Pouvez-vous nous parler de sa création, de la sélection des produits et des designs ? (Vous avez également redessiné votre logo, non ?).

Merci beaucoup, on est ravis de l’entendre. Alisha, notre designeuse, a également consacré beaucoup d’efforts à la création, et pas seulement à la boutique. Kollektiv Turmstrasse, comme vous l’avez déjà remarqué, est en train de se refaire une beauté en ce moment.

Mais c’est là toute la magie du Spreadshop : nous pouvons personnaliser la mise en page de notre boutique à notre guise, qu’il s’agisse de l’image ou de la couleur. Le choix des produits est énorme et nous avons dû faire attention à ne pas proposer tous les produits disponibles.

Comme je l’ai déjà dit, j’adore les produits dérivés. Mais il était important pour nous de proposer à nos fans des produits adaptés, aussi bien pour les hommes que pour les femmes. En ce qui concerne les designs, les couleurs des tissus étaient naturellement importantes pour nous, tout devait s’intégrer au nouveau design de Kollektiv Turmstrasse. Il suffit ensuite de désélectionner les couleurs qu’on ne souhaite pas proposer. C’est tout ! Ces petites fonctionnalités, qui ont été merveilleusement intégrées dans le Spreadshop, permettent d’offrir des produits facilement et surtout instantanément.

Streams et solutions pendant la pandémie

Ça nous faire plaisir que notre système de boutique vous plaise !

Twitch, YouTube et maintenant le show numérique en direct, d’où vient cette envie de streamer ? Est-ce aussi dû à la COVID-19 ?

Christian et moi sommes et avons toujours été des geeks, nous aimons la technologie, nous aimons l’internet, les streams et YouTube sont des réseaux que nous utilisons tous les jours. Nous voulons l’utiliser pour avoir un contact et un échange direct avec nos fans. Cela fonctionne très bien et c’est très populaire, notamment auprès du jeune public.

Le fait que je sois plus présent en ce moment a effectivement à voir avec les circonstances actuelles. Depuis la pandémie, Christian a décidé de travailler dans l’ombre et pour l’avenir du groupe. Nous avons toujours eu des forces différentes et, dans la mesure où l’avenir est incertain en ce moment, de telles décisions sont importantes pour notre bien-être. Christian et moi formons toujours Kollektiv Turmstrasse, mais les gens doivent malheureusement s’habituer au fait que le beau gosse du groupe n’est plus sur scène 😉

Oh, nous pensons que vous êtes tous les deux de beaux gosses 😉 Avez-vous des conseils à donner aux musiciens et producteurs qui sont aux prises avec l’interminable pandémie et qui n’ont pas fait de concert depuis un bon bout de temps maintenant ?

Je pense que l’endroit où aller en ce moment devrait être NEUSTARTKULTUR. Il existe des programmes de soutien pour les musiciens et les artistes. Malheureusement, nous n’avons pas eu de chance, car nous étions déjà trop avancés dans le développement de notre projet. On doit déjà soumettre sa demande au début de la phase de conception. Mais beaucoup de choses sont faites dans ce domaine. Malheureusement, il y a aussi de nombreux obstacles bureaucratiques à surmonter. Ce n’est donc pas une aide d’une grande rapidité. Nous espérons vivement qu’avec les vaccins, une certaine normalité reviendra bientôt pour tout le monde, mais pour beaucoup de membres de ma clique, cela arrivera sûrement trop tard. Et c’est bien triste.

Oui, c’est certain. Nous espérons cependant qu’avec Spreadshop nous aidons en un certain sens les musiciens, musiciennes et artistes.

Merci beaucoup d’avoir répondu à nos questions Nico, et bonne continuation !

Merci à vous et à toute l’équipe ! Si vous souhaitez acheter un billet pour notre spectacle virtuel en direct afin de nous soutenir, vous en saurez plus sur Instagram. Ou sinon, sur notre site web ou via le lien : https://unityofopposites.world/.

Retrouvez Kollektiv Turmstrasse sur :

Site Internet | Instagram | Facebook | YouTube | Twitch